Radiographies

Cette page vous renseignera sur les différents types d'examens radiographiques pratiqués aux HPMetz.

Radiographies os et poumons

L'appareil de radio est centré sur la partie du corps à explorer, à l'aide d'un rayon lumineux.

L'appareil ou la table pourront être déplacés pour  mieux vous positionner. Les radiographies numérisées seront interprétées par le médecin radiologue.

Que faut-il apporter?
- Vos radiographies, échographies, IRM, scanners précédents.
- La lettre de votre médecin.
- Vos cartes d'assuré social et de mutuelle.

Madame, si vous êtes enceinte, signalez-le au médecin ou au manipulateur.

Radiographies de l'œsophage, de l'estomac et de l'intestin

Pour ces examens, il faut remplir ou tapisser les parois du tube digestif avec un produit de contraste (la baryte) qui les rend opaques aux rayons X.

Radiographie de l'oesophage

Vous devrez donc boire une quantité de produit un peu épais, souvent légèrement parfumé.

Le transit du grêle est un examen qui peut durer assez longtemps.

Pour ces examens il vous faudra une préparation particulière. Œsophage, estomac, intestin grêle: vous devrez être strictement à jeun,
c’est-à-dire n’avoir ni bu, ni mangé, ni pris de médicaments, ni fumé 6 heures  avant l’examen.

radiographie estomac

Le radiologue introduit une canule dans l’anus et injecte le produit de contraste  dans le gros intestin. Vous ressentirez peut-être  des coliques lorsque le gros intestin se remplira, mais  elles seront passagères.
A la fin de l’examen, vous évacuerez le produit dans les toilettes. Parfois, un cliché complémentaire sera fait après cette évacuation.
Lors de la prise des clichés,  le médecin radiologue vous demande de prendre diverses positions , parfois inconfortables, mais jamais douloureuses.
Plusieurs clichés sont souvent nécessaires pour visualiser l'organe examiné sous différents angles (face, profil etc...)

Préparation: il faut vider complètement l’intestin grâce à un régime, des laxatifs, des purges, ou des lavements évacuateurs. Si la préparation est insuffisante, l’examen sera inefficace et devra être reporté.

Radiographies des reins, voies urinaires et vessie

Votre médecin vous a demandé une urographie intraveineuse (UIV), ou simplement une cystographie (examen de la vessie).

Urographie intraveineuse:

Avant l'examen vous devez vider votre vessie, puis le radiologue vous injecte un produit de contraste à base d'iode dans une des veines du bras.

Ce produit de contraste passe par le rein et est éliminé par l'urine, ce qui permet de visualiser les voies urinaires. Vous aurez certainement une sensation de chaleur dans tout le corps, ce phénomène est normale et sans conséquence.

Dès la fin de l'injection plusieurs clichés sont réalisés à intervalles réguliers. Une fois cette partie d'examen terminée vous pourrez manger et boire.

Lorsque vous aurez une forte envie d'uriner vous reviendrez en salle d'examen afin de compléter quelques clichés vessie pleine et, parfois même pendant la miction.

Cystographie:

Elle peut être obtenue par une injection de produit de contraste dans la vessie. Le plus souvent en faisant passer une sonde dans l'urètre.

Elle permet de déceler "un reflux urinaire", c'est à dire un retour anormal de l'urine de la vessie  vers les reins.

Que faut-il apporter?

- La lettre de votre médecin
- vos radiographies, échographies, IRM, scanners précédents.
- vos cartes d'assuré social et de mutuelle.
- éventuellement le produit de contraste que l'on vous a prescrit.